Le réseau des CFA de la filière alimentaire inquiet des incertitudes pesant sur le financement des établissements à l’horizon 2020

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 février 2019.

La quatrième édition de CFAlim (filière alimentaire) s’est tenue mardi 5 février à l’École de Paris des métiers de la table (EPMT). Les intervenants sont revenus sur les éléments principaux de la réforme de l’apprentissage et sur le financement des CFA. La journée organisée par CFAlim -- qui fédère un réseau de 144 CFA du secteur alimentaire en lien avec Opcalim -- a été l’occasion de revenir sur l’impact de la loi du 5 août 2018 sur l’apprentissage. «~Elle permet une ouverture de l’offre de formation, un assouplissement des règles pour recruter des apprentis tout en clarifiant le financement de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform