L’enveloppe du plan de sauvegarde de l’emploi de l’Afpa multipliée par trois

Le projet de plan de sauvegarde de l’emploil présenté en Comité central d’entreprise le 18 juin par la direction de l’Afpa, prévoit moins de suppressions de postes et un plan de départ volontaires aux conditions plus attractives.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 juin 2019.

   Selon les chiffres présentés par la direction de  l'Agence nationale pour la formation des adultes lors du CCE du 18 juin, le nombre de postes supprimés passe à 1~423 au lieu des 1~541 initialement prévus. «~Et comme il y a eu 250 départs depuis l'été dernier parmi les postes à supprimer, il n'en reste en fait que 1~174", explique André Thomas, président de la CFE-CGC Afpa. Sur les 38 centres qui devaient fermer, 4 ont pu être sauvés : à Nevers, Le Puy, Gap et Thionville. Il y aura par ailleurs 629 créations de postes dans le cadre du…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également