Les parcours d’insertion doivent être éligibles au financement de l’alternance (Fédération des entreprises d’insertion)

« Se doter de ressources régionales pour développer la formation » et « rendre éligible chaque parcours d’insertion au financement alternance ». Ce sont deux des 28 propositions présentées le 17 avril 2019 à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, par la Fédération des entreprises d’insertion.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 avril 2019.

Cette initiative s'inscrit dans la concertation organisée par le Conseil de l'inclusion dans l'emploi [[Crée en novembre 2018 pour cinq ans (voir notre article )]]. « La ministre a demandé à son président, Thibault Guilluy, de lui remettre des propositions, qui devraient être connues en mai 2019. L'objectif est d'établir une feuille de route pour mettre en œuvre l'engagement du président de la République inscrit dans la stratégie pauvreté et d'augmenter de 100 000 le nombre de postes d'insertion d'ici 2022 (voir notre article) », rappelle Olivier Dupuis, secrétaire général de la Fédération. L'élaboration de ces mesures a nécessité plus…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également