« Les prestataires de formation ont intérêt à démarrer leur processus de certification dès maintenant » (Loïc Lebigre, Centre Inffo)

Dans le cadre d’un webinaire proposé mardi 5 novembre, Loïc Lebigre, expert qualité à Centre Inffo, répond aux questions des prestataires de formation sur la mise en œuvre de la nouvelle certification unique qualité. Son premier conseil : se lancer sans plus tarder.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 novembre 2019.

«~Prenez connaissance du référentiel, passez en revue les points sur lesquels il y a un effort à faire. Vous pouvez dès maintenant prendre contact avec plusieurs certificateurs pour avoir une idée de leurs tarifs, de leurs disponibilités~», prévient-il. Pour rappel, la loi « Avenir professionnel » impose à tous les prestataires de formation – CFA compris – qui souhaitent bénéficier de fonds publics ou mutualisés, d'être certifié par un certificateur accrédité par le Cofrac [[Comité français d'accréditation]], sur la base d'un référentiel qualité. Cette certification unique doit remplacer les certifications reconnues par le Cnefop [[Conseil national de l'emploi, de la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert