Jacques Chirac, ses engagements pour le développement de la formation

Jacques Chirac, mort ce  jeudi 26 septembre, a marqué l’histoire de la formation professionnelle. Il a signé la loi du 4 mai 2004 qui a porté le Dif et, avant cela, le décret créant Centre Inffo en 1976.

Par - Le 27 septembre 2019.

Président de la République de 1995 à 2007, deux fois Premier ministre, de multiples fois ministre et maire de Paris pendant 18 ans… Jacques Chirac a occupé des fonctions politiques de premier plan. Alors résident de l’Élysée, en 2004, c’est lui qui signe la loi du 4 mai relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social.

Entre autres dispositions [ 1 ]Définition de l’obligation de formation de l’employeur pour adapter ses salariés à l’emploi ; fusion des contrats d’alternance en contrat de professionnalisation…, cette loi crée un droit individuel à la formation pour l’ensemble des salariés. Alimenté à raison de 20 heures par an, cumulables sur 6 ans, soit 120 heures, le Dif a laissé la place au compte personnel de formation créé par la loi de 2014.

Auparavant, c’est en tant que Premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing, qu’il a signé le décret du 1er mars 1976 portant création de Centre Inffo. (Lire notre article)

 

Notes   [ + ]

1. Définition de l’obligation de formation de l’employeur pour adapter ses salariés à l’emploi ; fusion des contrats d’alternance en contrat de professionnalisation…

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia