320 000 salariés bénéficiaires du Fonds national emploi-formation

Stéphane Rémy, sous-directeur Politiques de formation et du contrôle à la DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle), a présenté lors de la Matinée d’actualité de Centre Inffo du 3 décembre, quelques éléments de bilan du recours au Fonds national emploi-formation. Renforcé pendant le premier confinement, ce dispositif a permis de répondre aux besoins de formation des entreprises en activité partielle.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 décembre 2020.

En 2019, le dispositif du FNE-formation avait bénéficié à 7 000 personnes, pour 7 M € engagés. Au 15 novembre 2020, selon Stéphane Rémy, il a bénéficié à 320 000 salariés, pour 6 millions d’heures de formation, au coût moyen de 717 euros. L’activité partielle a concerné jusqu’à 9 millions de salariés, a-t-il rappelé. À la fin de l’année 2020, 330 millions d’euros seront engagés. Désormais, ce sont majoritairement les Opco qui sont à la manœuvre, les Direccte ayant conventionné avec les 11 Opco. Le dispositif a permis aux entreprises de s’adapter à la crise, avec des formations courtes sur…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register