Former des adultes en situation d’illettrisme : quelles bonnes pratiques ? (webinaire ANLCI)

Accueil personnalisé et individualisation des parcours sont à privilégier pour la formation des adultes en situation contre l’illettrisme. Ces principes ont été rappelés par les intervenants d’un webinaire organisé à l’occasion du festival « coopérons pour que l’illettrisme recule » de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 18 décembre 2020.

Actions de repérage, de positionnement ou de formation aux compétences de base… : autant de termes bien connus des acteurs travaillant aux côté des adultes en situation d’illettrisme. « Mais au-delà des dispositifs, il y a des personnes », a tenu à rappeler Eric Nédélec, directeur adjoint de l’agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), en introduction du webinaire « Former des adultes en situation d’illettrisme. Comment faire ? » qui avait lieu le 10 décembre. Lever les freins Les témoignages des acteurs de terrains sont en effet unanimes : la relation humaine doit être au cœur des parcours de formation des adultes en situation d’illettrisme.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur