Ils ont six mois pour lancer leur jeune pousse

À l’heure où le CES (Consumer electronics show) de Las Vegas se terminait, le 10 janvier 2020, 11 jeunes Provençaux se lançaient dans l’opération Tremplin French Tech Aix-Marseille. Ils n’ont pas pratiquement aucun diplôme, mais sont très motivés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 janvier 2020.

La première promotion du French Tech Tremplin d’Aix-Marseille se met au travail. Pendant six mois, 11 jeunes vont être accompagnés par des spécialistes de la création d’entreprises, les incubateurs Belle de Mai, à Marseille, et Premières Sud, à Aix-en-Provence. Parce que seulement 1 % des dirigeants de start-up (ou jeunes pousses) sont autodidactes et 71 % sont issus des grandes écoles, ces futurs talents de l’économie numérique ont au moins deux points communs : ils sont très motivés et n’ont presque aucun diplôme. Doté de 15 millions d’euros, le programme lancé l’été dernier par le secrétaire d’État chargé du Numérique,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également