La formation ne profite pas de la pause Covid-19 

Près de 10,2 millions de salariés sont en chômage partiel au 22 avril, selon le ministère du Travail qui a souhaité mobiliser le fonds FNE Formation afin de mettre à profit cette période de crise pour former les effectifs. Mais selon l’enquête Acemo spéciale Covid de la Dares, au 31 mars, seuls 4,7 % des salariés ont pu bénéficier d’une action de formation alors qu’ils étaient en chômage partiel.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 avril 2020.

Les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole ont été interrogées sur leur situation et les conditions d’emploi de la main-d’œuvre entre le 1er et le 10 avril 2020 [[Source : Dares, enquête Acemo Covid, avril 2020.  https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dares_resultats_detailles_acemo-covid-17-04-2020.pdf ]]. C’est une première photographie de la situation de l’emploi à cette date, qui montre les différents impacts de la crise selon les secteurs d’activité et les tailles d’entreprises. Des entreprises à l’arrêt… Fin mars, la moitié des salariés sont dans une entreprise dont l’activité s’est arrêtée ou a diminué de plus de moitié, du fait d’une perte de débouchés ou de problèmes d’approvisionnement. C’est ainsi le cas de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag