L’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme face à de nouveaux défis

La dernière table ronde du festival « Coopérons contre l’illettrisme » était consacrée au rôle et à l’avenir de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 décembre 2020.

C’est dans un cadre prestigieux, la salle des accords de Grenelle du ministère du Travail, que s’est tenu le dernier grand rendez-vous du festival en ligne de l’ANLCI qui s’est achevé le 10 décembre. « C’est, je crois, l’écrin idéal pour célébrer les 20 ans de l’ANLCI. Puisque l’agence est désormais placée sous la tutelle du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion », a rappelé en introduction de la table ronde Brigitte Klinkert, ministre déléguée en charge de l’Insertion. Mieux mesurer l’illettrisme Parmi les grands enjeux abordés lors de la rencontre : celui de disposer de données fiables sur l’illettrisme.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur