Les administrateurs de Centre Inffo réélisent Louis-Charles Viossat à la présidence

Le nouveau conseil d’administration de Centre Inffo a réélu Louis-Charles Viossat à sa tête puis a procédé, au sein de chaque collège, à l’élection des membres du bureau et à la désignation des titulaires des postes souhaités par le président.

Par - Le 16 octobre 2020.

Nommés par un arrêté de la ministre du Travail du 11 septembre, les administrateurs ont réélu à l’unanimité le président Louis-Charles VIOSSAT.

Le bureau est dorénavant constitué de la manière suivante :

Pour le collège Personnalités qualifiées :

  • Un vice-président : Jacques BAHRY

Pour le collège Employeurs:

  • Une vice-présidente : Florence GELOT (MEDEF)
  • La secrétaire : Isabelle BRICARD (U2P)
  • Le trésorier adjoint : Philippe SCELIN (CPME)
  • Un membre : Françoise LANNEZVAL (MEDEF)

Pour le collège Pouvoirs publics :

  • Une vice-présidente : Muriel VERGES-CAULLET (Régions de France, Conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté)
  • Un membre Christine MATRAGLIA (DGFEP)

Pour le collège Salariés :

  • Un vice-président : Daniel JAMME (CFDT)
  • Le secrétaire adjoint : Michel FORTIN (CGT-FO)
  • Le trésorier : Jean-Claude TRICOCHE (UNSA)
  • Un membre : Magali BOURDON (CGT).

 

En raison de la qualité d’opérateur de l’Etat de Centre inffo, siègent également au bureau et au conseil d’administration, Stéphane Rémy (commissaire du gouvernement -DGEFP) et Olivier Wickers (contrôleur général économique et financier – CGFI-ministère de l’économie, des finances et de la relance). Deux représentantes des salariés siègent également, avec voix consultative, au conseil d’administration de Centre Inffo.

A l’occasion de ce Conseil d’administration d’installation,  » le commissaire du gouvernement a informé les administrateurs de l’abandon du projet de fusion, dans lequel étaient invités à s’engager Centre Inffo et France compétences depuis les annonces du Comité interministériel de la transformation publique (CITP) du 15 novembre 2019, et ce compte tenu de la période exceptionnelle et grave que traverse la France en raison de la pandémie et de ses conséquences économiques et sociales profondes. Dès lors, les deux opérateurs poursuivront leurs trajectoires propres. Une lettre de mission sera adressée au président et au directeur général de Centre Inffo afin qu’ils élaborent des propositions de scénarios d’évolution pour Centre Inffo « , indique l’opérateur de l’Etat dans un communiqué diffusé vendredi 16 octobre.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag