Maintenance : la Maison de l’emploi de Strasbourg s’attaque au manque de main-d’œuvre

Bilan positif pour les promoteurs du parcours maintenance monté par le Club génération industrie, une entité portée par la Maison de l’emploi de Strasbourg. Après avoir construit rapidement une première session de formation à l’automne 2019 pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre en maintenance industrielle, trois autres sont en cours ou envisagées.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 juillet 2020.

Parmi les métiers en tension, demandez ceux de la maintenance. Un millier de postes de technicien resteraient non pourvus chaque année à l'échelle nationale. Face à ces difficultés de recrutement, dans le Bas-Rhin, le Club génération industrie (CGI), « cercle d'intelligence collective » porté par la Maison de l’emploi de Strasbourg rassemblant une cinquantaine d'entreprises industrielles et une vingtaine de structures institutionnelles, a lancé ses propres formations. Il y a travaillé à partir de l'été 2019 avec Pôle emploi et avec le pôle formation de l’Union des industries et métiers de la métallurgie Alsace. Une douzaine d'entreprises membres du CGI…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag