Résultats de l’enquête nationale “Covid-19 et formation à distance”

En vue de recueillir des données sur l’organisation des formations à distance, dont le déploiement s’est accéléré depuis le confinement, le ministère du Travail, en lien avec Régions de France, a sollicité les Carif-Oref, opérateurs publics, pour lancer une enquête auprès des prestataires de formation. Un questionnaire a permis de dresser un état des lieux de la situation et de pointer les besoins, pour préparer la relance de l’économie. Les résultats sont à présent rendus publics.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 31 août 2020.

Plus de 14 000 prestataires de formation ont répondu à l’enquête. Les problèmes les plus souvent relevés durant la période qui a suivi le 16 mars : la rupture d’accès aux contenus pédagogiques, le personnel en nombre insuffisant, les difficultés à obtenir le paiement des formations, un FOAD pas encore adaptée et un présentiel encore requis. Pas de matériel informatique, pas de connexion ou insuffisante, des contraintes familiales, un manque d’autonomie ou de compétences numériques. Malgré ces écueils, 44,4 % déclarent avoir maintenu leurs activités avec bascule de tout ou partie de leurs formations à distance. 2,4 % réalisaient déjà toutes leurs formations ainsi. 53 % ont prononcé une suspension temporaire de leur activité (33,4 % sans modalités…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag