Akto lance une application visant à faciliter la mobilité des travailleurs transfrontaliers

L’opérateur de compétences des services à forte intensité de main-d’œuvre a présenté l’application mobile gratuite « 1001 Frontaliers » pour aider les actifs, les étudiants et les employeurs à « comprendre les codes et les spécificités propres aux pays voisins », mardi 26 janvier. Et ce dans la perspective de « contribuer à fluidifier les processus de recrutements transfrontaliers », selon un communiqué de l’Opco diffusé mardi 26 janvier.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 janvier 2021.

En 2017, 438 000 Français travaillaient dans un pays limitrophe, à proximité de la frontière. « Pour celles et ceux qui songent à franchir le pas, de nombreux questionnements peuvent émerger face aux procédures administratives à accomplir ou encore en raison de la barrière de la langue », souligne Akto. En fonction de son département de résidence, de sa situation professionnelle, de sa profession et du pays où il souhaite s’installer, l’utilisateur pourra trouver réponse à l’ensemble de ses interrogations et bâtir un parcours adapté à ses besoins. Du côté des entreprises, « l’application a vocation à simplifier et faciliter les processus de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register