Former 500 « coachs d’insertion par le sport » pour accompagner les jeunes vers l’emploi

Le gouvernement souhaite s’appuyer sur les éducateurs sportifs pour favoriser l’insertion professionnelle de jeunes sportifs non qualifiés. Il va financer la création « d’écoles d’inclusion par le sport » et la formation de coach dédiés, en suivant une méthode créée par l’Agence pour l’éducation par le sport (Apels).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 juillet 2021.

« De nombreux jeunes qui ont décroché de l'école sont investis dans un club sportif et y font preuve de grandes qualités qu'ils pourraient valoriser sur le plan professionnel », résume Jean-Philippe Acensi, fondateur de l'Apels (Agence pour l'éducation par le sport). Fort de ce constat, il a mis au point une méthode pour accompagner ces jeunes vers l'emploi et a formé 1 000 éducateurs sportifs à cette tâche :  « Nous formons ces éducateurs à devenir des conseillers en insertion professionnelle, en plus de leurs compétences sportives », explique Jean-Philippe Acensi. Au vu des bons résultats obtenus par l'Apels…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur