Grand Est : des mesures d’urgence en faveur du personnel soignant et des jeunes  

Depuis le début de l’épidémie, la Région Grand Est s’est mobilisée pour soutenir la formation dans le secteur sanitaire et social, pour favoriser l’insertion des jeunes et accompagner les indépendants. Retour sur les mesures exceptionnelles prises, ces douze derniers mois, pour faire face à la crise.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 mars 2021.

En réponse à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques et sociales, la Région Grand Est a déployé depuis l’an dernier des dispositions exceptionnelles en faveur de la formation. « La mesure la plus importante est sans doute l’augmentation du nombre de places dans les formations sanitaires et sociales », estime Valérie Debord, vice-présidente de la Région Grand Est en charge de l’emploi et de la formation. A la rentrée 2020, 810 places ont ainsi été créées dans les écoles d’infirmiers et d’aides-soignants. Et 1 540 autres sont prévues à la prochaine rentrée pour ces mêmes métiers mais aussi dans le domaine…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert