La Grande école du numérique se recentre sur son activité de labellisation

Epinglée par la Cour des comptes pour la gestion financière de ses subventions d’amorçage, la Grande école du numérique (GEN) recentre ses actions autour de l’animation de son label qualité et l’appui aux politiques publiques à un moment clé du déploiement du plan de relance. Décryptage de la nouvelle feuille de route avec sa directrice, Samia Ghozlane.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 28 juillet 2021.

Tournant stratégique pour la Grande école du numérique. Le rapport de la Cour des comptes rendu public en mars dernier et les enjeux de la relance ont précipité le recadrage de ses activités. « Nos subventions d’amorçage n’avaient pas vocation à perdurer. Les premières formations labellisées en 2016 devaient pouvoir renouveler leur label au bout de trois ans sans subvention d’amorçage. La nouvelle feuille de route nous a permis de positionner définitivement le label GEN comme un label qualité », confirme Samia Ghozlane, directrice de la GEN. Le groupement d’intérêt public, créé en 2015, s’est imposé comme un acteur d’insertion professionnelle de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur