« La notion d’organisme certificateur implique des droits et des devoirs » (Mikaël Charbit, France compétences)

Invité du rendez-vous « Créer et faire vivre une certification visant le Répertoire spécifique », organisé le 20 mai par Centre Inffo, le directeur de la certification professionnelle de France compétences a notamment alerté les certificateurs de l’ex-inventaire sur les critères et les délais de la nouvelle procédure.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 mai 2021.

La seconde partie du webinaire Centre Inffo de jeudi 20 mai abordait en détail la méthodologie pour enregistrer une certification au Répertoire spécifique et les informations à connaître pour devenir organisme certificateur. Ce moment a aussi été l’occasion pour Mikaël Charbit, directeur de la certification professionnelle de France compétences, de faire plusieurs mises en garde. Renouvellement d’une certification : un calendrier contraint Pour les certifications de l’ex-inventaire, reprises automatiquement dans le Répertoire spécifique, le calendrier se resserre. Celles-ci doivent en effet voir leur enregistrement renouvelé avant le 1er janvier 2022, sous peine de ne plus pouvoir être financées par le compte…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur