Le rapport sur « les grands défis économiques » préconise d’inciter les entreprises « à offrir des formations en subordonnant la réduction des cotisations patronales à l’offre de formations qualifiantes »

Une commission internationale d’économistes a remis un rapport relatif aux « grands défis économiques » à Emmanuel Macron, mercredi 23 juin. Il recommande notamment un mécanisme d’incitation destiné à augmenter l’offre de formations qualifiantes.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 juin 2021.

« Du côté des entreprises, il est possible de les inciter à offrir des formations en subordonnant la réduction des cotisations patronales à l’offre de formations qualifiantes. L’entreprise pourrait contribuer un abondement supplémentaire au compte personnel de formation (CPF) du salarié. Cet abondement serait ainsi intégré dans la réforme globale de la formation des travailleurs peu qualifiés et devrait répondre à la nécessité d’un enseignement professionnel reconnu au niveau national », propose le rapport, coordonné par le prix Nobel d’économie Jean Tirole et par l’ex-économiste en chef du Fonds monétaire international Olivier Blanchard. Adaptation aux besoins sectoriels Selon les auteurs, « les qualifications…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur