Les adhérents du Synofdes expriment des craintes pour l’avenir

L’ambiance est à l’abattement pour les organismes de formation relevant du Synofdes, un an après le début d’une crise sanitaire dont les impacts ne manqueront pas de se manifester au long terme : selon une enquête réalisée par Recherches et Solidarités, 67% des structures interrogées expriment des craintes pour l’avenir, dont 5 % qui n’excluent pas un dépôt de bilan.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 mars 2021.

Si les structures se sont relativement adaptées à la crise, avec un passage au distanciel pour 75% d’entre elles qui a permis de maintenir les activités, cela ne s’est pas fait sans encombre [[Enquête réalisée du 8 décembre 2020 au 9 janvier 2021 auprès des organismes de formation adhérents du Synofdes.]]. Plus d’un adhérent sur deux est freiné par des problèmes de connexion à internet sur son territoire, dont 16% estiment qu’ils freinent le développement de leur activité. Les employeurs ont porté une grande attention aux protocoles sanitaires, 92% d’entre eux estimant être « en phase » avec ces mesures qu’ils…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur