Philippe Dole pilotera une mission « visant à résorber les métiers en tension de recrutement »

La ministre du Travail a confié à l’inspecteur général des affaires sociales Philippe Dole la mission de proposer des « pistes d’actions aux partenaires sociaux » en vue de résorber les métiers pénuriques.  

Par - Le 31 mars 2021.

« Dans le cadre de l’agenda social défini par le gouvernement, a été inscrit à la demande des organisations patronales, le chantier visant la résorption des difficultés de recrutement », comme nous l’a rappelé Philippe Dole, inspecteur général des affaires sociales, mardi 30 mars.

Plans d’action relatifs aux difficultés de recrutement des métiers en tension

Lors du groupe technique paritaire (GTP ) du 25 mars, et à l’issue des rencontres bilatérales organisées sous l’égide du cabinet de la ministre du Travail Elisabeth Borne, ont été retenues pour élaborer des plans d’action relatifs aux difficultés de recrutement et métiers en tension,  les premières branches suivantes: bâtiment (maçon, chef d’équipe, fonction d’études, encadrement) ; métiers de bouche (boucher, charcutier, poissonnier, boulanger, pâtissier) ; transports conducteur ( conducteur routier marchandise, conducteur routier voyageur et transports sanitaires ) ; branche numérique,  ingénierie, conseil et événement ( data scientiste, développeur, cyber sécurité).

D’autres branches seront proposés ultérieurement, souligne Philippe Dole : énergie, travaux publics, métallurgie (Chaudronniers, soudeur, soudeurs), particulier employeur et assistante maternelle, coiffure.

Présentation début juin

« Les travaux projetés consisteront essentiellement à identifier et partager les facteurs de tension, puis à concevoir des plans d’actions précis engageant les branches et les pouvoirs publics. Ces plans d’actions sont prévus d’être présentés début juin en groupe de travail plénier. S’ensuivront une présentation des plans d’action tous les deux mois et un premier bilan d’étape à l’automne », détaille Philippe Dole, ancien directeur général du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, dont la fusion avec le Copanef et la Commission nationale des certifications a engendré France compétences.

Lettre de mission d’Elisabeth Borne

Dans une lettre de cadrage datée du 29 mars, Elisabeth Borne assigne la mission suivante à Philippe Dole :

« Votre rôle consistera à proposer des pistes d’actions aux partenaires sociaux, de construire avec eux les outils de déploiement et de suivi, et de faire l’interface avec les pouvoirs publics de l’emploi, de l’éducation, de la formation et de l’orientation. Votre mission se prolongera par l’accompagnement de la mise en œuvre du plan d’action et son suivi.

Vous disposerez, pour votre mission, de l’appui de la DGEFP [ 1 ]Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle., de la DGT [ 2 ]Direction générale du travail.l, de la Dares [ 3 ]Institut statistique du ministère du Travail., de Pôle emploi, et de France compétences. »

Notes   [ + ]

1. Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle.
2. Direction générale du travail.
3. Institut statistique du ministère du Travail.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur