Vers un « revenu d’engagement » pour les jeunes

La ministre du Travail Élisabeth Borne a réuni, jeudi 22 juillet, le comité qui contribuera à l’élaboration et à la mise en place du revenu d’engagement annoncé par le président de la République lors de sa dernière allocution. Les Missions locales seront en première ligne pour déployer ce dispositif en faveur de l’emploi des jeunes qui devrait voir le jour à la rentrée. Le point avec Stéphane Valli, président de l’UNML.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 juillet 2021.

Le principe du revenu d’engagement « est de proposer à chaque jeune, qui en a besoin, un parcours vers l’emploi dans lequel ses besoins seront évalués et un accompagnement individualisé et adapté à ses difficultés », a expliqué la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion devant le comité qu’elle a réuni le 22 juillet dans la matinée. Les jeunes qui ont des difficultés financières percevront un revenu dans le cadre de cet accompagnement (de l’ordre de 500 euros). « Ils devront par ailleurs signer un contrat d’engagement, précise le ministère. Il s’agit d’un engagement réciproque entre les acteurs du service public de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur