Les relais locaux, acteurs indispensables pour inciter les mobilités dans le cadre Erasmus +

Comment les territoires encouragent-ils les mobilités de leurs jeunes, notamment de la formation professionnelle, à travers le programme Erasmus + ? Plusieurs éléments sont ressortis des discussions de la table ronde organisée le 8 novembre à Dijon, dans le cadre de la conférence proposée par l’Agence Erasmus + France / Education Formation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 novembre 2019.

Les relais locaux, en premier lieu, s’avèrent indispensables, pour garantir la « proximité » avec les potentiels bénéficiaires du programme européen. Les intervenantes ont ainsi évoqué l’importance de l’Education Nationale, des Maisons de l’Europe, des Centres d’Information Europe Direct, des Maisons Familiales et Rurales, ou encore des Missions Locales. Autant d’acteurs voués à informer et à accompagner les jeunes, dans le parcours Erasmus +. Dans cette optique, Marylène Fiard, présidente de l’association régionale des Missions Locales d’Auvergne Rhône-Alpes (AMILAURA), a rappelé la création, en 2018, d’un consortium des Missions Locales, qui mutualise la gestion des dossiers de mobilité Erasmus +. Ce regroupement…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également