Nouveau programme Erasmus + : des solutions pour un nouveau programme plus inclusif

« Dans certains pays, notamment des Balkans, mais aussi dans certaines zones rurales en France, Erasmus + est encore vu comme un programme élitiste », a rappelé le député européen Arnaud Danjean, lors de la conférence de clôture des journées consacrées au « Nouveau programme Erasmus + », organisées à Dijon les 7 et 8 novembr

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 novembre 2019.

Ce nouveau programme se veut d’ailleurs plus « inclusif », ont insisté les intervenants. « Nous agissons déjà en faveur de l’inclusion », a toutefois tempéré Sébastien Thierry, directeur adjoint de l’agence Erasmus + France / Education Formation. « Six étudiants de la formation professionnelle sur dix qui ont bénéficié du programme sont issus d’un milieu populaire. Mais ce n’est pas suffisant. » Des pistes pour plus d’inclusion Pour attirer davantage de jeunes, issus de structures aujourd’hui encore délaissées, les intervenants ont souligné la nécessité d’une « simplification administrative » et « des financements ». D’autres pistes ont été soulevées par Antoine Godbert, membre du Cercle…

— La suite est réservée aux abonnés —

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également