Nouvelle secrétaire confédérale CGT en charge de la formation, Angeline Barth plaide pour un reclassement intégral des salariés des Fongecif et des Opca

Elue au bureau confédéral de la CGT pendant le congrès de Dijon, le 16 mai, Angeline Barth est désormais en charge de la formation professionnelle, de la négociation collective et de la démocratie sociale. Elle remplace Catherine Perret, qui ne porte plus les questions de formation mais demeure membre du  bureau confédéral, au nom duquel elle négocie avec le gouvernement sur le dossier des retraites.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 30 août 2019.

Jusqu’au congrès, Angeline Barth était secrétaire générale de la Fédération nationale des syndicats du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’action culturelle (FNSAC-CGT). Elle reste vice-présidente de l’Afdas, l’opérateur de compétences des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement. Angeline Barth s’inquiète du sort des salariés des Fongecif, dans un contexte où, loi du 5 septembre 2018 oblige, le marché du conseil en évolution professionnelle est soumis à des appels d’offres. Or, la plupart des salariés des Fongecif sont affectés à des missions…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur