L’autonomie contractuelle des partenaires sociaux à l’épreuve du processus de réforme (Jean-Marie Luttringer)

Les partenaires sociaux sortiront-ils « renforcés » du processus de réforme et seront-ils « en capacité d’assumer l’autonomie contractuelle et une fonction de contre-pouvoir qui sont des conditions déterminantes de la démocratie sociale » ? « Le pari n’est pas gagné », considère le consultant Jean-Marie Luttringer.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 mai 2019.

Dans sa chronique 11 Opco et bientôt 50 branches: les choix d’un État " chaperon " parue récemment, Jean-Marie Luttringer estime que l'objectif gouvernemental d'agréer une dizaine d'Opco en lieu et place de 20 Opca préexistants « en cache un autre qui est de respecter un engagement du président de la République de réduire le nombre de branches professionnelles ». Ce mouvement, poursuit-il, doit être mis en perspective avec la réforme du calcul de représentativité des organisations syndicales de salariés et d’employeurs « qui devrait également avoir pour effet à moyen long terme une réduction du pluralisme syndical et patronal ». À…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor