Territoires zéro chômeur : l’expérimentation au défi de la formation

Faute de financements, la formation des salariés des entreprises des « Territoires zéro chômeur de longue durée » s’avère difficile à mettre en œuvre. C’est l’un des constats dressés le 11 juillet à Mauléon (Deux-Sèvres), à l’occasion des deuxièmes rencontres nationales des équipes de l’expérimentation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 juillet 2019.

Testé depuis 30 mois dans 10 territoires, le projet a jusqu’ici permis de salarier 834 personnes qui étaient en situation de chômage de longue durée. Toutes ont été recrutées en CDI par 11 entreprises à but d’emploi (EBE), sur des activités « utiles et complémentaires à l’économie des territoires ». Des budgets formation insuffisants Ce bilan d’étape, présenté à l’occasion des rencontres nationales, a aussi été l’occasion de dresser un profil type du salarié bénéficiaire de l’expérimentation « Territoires zéro chômeur ». Plutôt âgé (44 ans) et d’un niveau de formation de niveau V (CAP) ou inférieur, celui-ci était sans emploi depuis…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform