Rassemblé autour de Safran et Dassault systèmes, un consortium d’industriels crée un pôle de formation nouvelle génération

La réforme portée par la loi du 5 septembre 2018 libéralise le marché de l’apprentissage. Dès le 1er janvier 2019, l’ouverture de nouveaux centres de formation d’apprentis (CFA) n’exigera plus de convention régionale. Un consortium d’industriels annonce la création, en septembre 2019, d’un CampusFab à Bondoufle (91) intégrant des CFA et des offres de formation continue. Ce centre de formation devrait également accueillir de nouveaux CFA.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 décembre 2018.

La création d'un pôle de formation répond à l'accélération du virage digital des usines et aux fortes tensions sur les recrutements. «~La réforme nous permet de créer un outil adapté aux enjeux de formation auxquels nous devons faire face. Dans une période de forte activité dans l’aéronautique, nous devons anticiper de nombreux départs à la retraite dans les 5 ans à venir. Par ailleurs, les modes de production dans l’industrie se transforment avec la révolution digitale. L’usine du futur exige de développer de nouvelles compétences mais aussi de nouvelles méthodes de travail. Cela représente un changement culturel~», explique, au Quotidien…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters