“Les entreprises commencent à réfléchir au déconfinement et à la reprise” (Benoît Serre, ANDRH)

Face à une crise brutale et sans précédent, les entreprises ont déployé des mesures inédites à grande échelle. L’incertitude demeure sur le recrutement d’alternants à la rentrée de septembre et leurs projets de formation pourraient répondre à de nouveaux enjeux. Entretien avec Benoît Serre, vice-président de l’Association nationale des directeurs de ressources humaines.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 avril 2020.

En moins de trois semaines, les entreprises ont dû gérer l’urgence. Au fil des mesures prises par le gouvernement pour soutenir l’économie et l’adoption des textes réglementaires, elles ont adapté leur organisation, mis en place le télétravail à grande échelle, adopté des dispositions de protection de leurs salariés et, très souvent, déployé des dispositifs d’activité partielle. Toutes leurs forces ont donc jusqu’ici été mobilisées pour préserver au mieux leur pérennité économique et leurs emplois. Difficile dans ces conditions de répondre aux inquiétudes des centres de formation d’apprentis et des organismes de formation quant aux recrutements de futurs alternants et apprentis…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également