Financement des Missions locales : l’UNML s’estime entendue

La question du financement des Missions locales aurait pu fortement dégrader l’ambiance des rencontres nationales du réseau qui se sont tenues les 9 et 10 mai à Montpellier. Il n’en a rien été. Par courrier en date du 7 mai, la ministre du Travail Muriel Pénicaud venait d’apporter les gages d’une sortie de crise.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 mai 2019.

Jeudi 9 mai matin, à Montpellier, en amont de l'ouverture des Rencontres nationales du réseau des Missions locales, se tenait l'assemblée générale ordinaire de l'Union nationale des Missions locales (UNML). Parmi les thèmes abordés, figurait la question du financement. Les échanges s'annonçaient houleux mais Jean-Patrick Gille, président de l'UNML, était porteur d'une bonne nouvelle : « les tensions sont en train de se résoudre ». Après la rencontre du 15 avril à l'Élysée (voir notre article), l'UNML avait poursuivi les échanges et rencontré mardi 7 mai Antoine Foucher, directeur de cabinet de la ministre du Travail, et Bruno Lucas, successeur de Carine Chevrier…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters