La branche du travail temporaire signe un accord « Pro-A »

Les partenaires sociaux de la branche du travail temporaire ont signé, à l’unanimité, un accord sur le dispositif de promotion et de reconversion par l’alternance (Pro-A). Cet outil de mobilité professionnelle concerne les salariés intérimaires en CDI.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 février 2021.

L'intérim s'empare de « Pro-A ». Les partenaires sociaux de la branche du travail temporaire [[Prism'emploi, CFDT, CFTC, CGT, FNECS-CFE-CGC, FO et Unsa.]] ont signé à l'unanimité, le 22 janvier, un accord détaillant la liste des certifications professionnelles éligibles au dispositif de promotion et de reconversion par l'alternance. « Ce texte est le fruit d'un dialogue social de qualité qui a permis de mener un travail d'orfèvre pour dresser une première liste de certifications professionnelles éligibles à partir des métiers en tension, en mutation ou en développement au sein des nombreux secteurs d'activités qui font appel à l'intérim », explique Florence Lucas,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur