Le défi formation de l’Intelligence artificielle

Portée par l’Intelligence artificielle, la nouvelle vague de la révolution digitale met sous tension l’offre de formation. Face à une pénurie de ces nouvelles compétences dans les entreprises, le fournisseur de solutions d’IA Datategy développe son activité formation et travaille en collaboration avec des écoles.

Par - Le 02 février 2022.

De nouvelles technologies arrivent à maturité à un rythme de plus en plus rapide. L’Intelligence artificielle (IA) fait partie des plus prometteuses. Levier de croissance dans beaucoup d’industries, l’IA génère de forts besoins en compétences sur des métiers dont la plupart sont encore émergents. Réaffirmée par la crise de la Covid 19, la nécessité de se doter d’une offre de formation à la hauteur de ces enjeux implique une mobilisation de politiques publiques.  La moitié des 2,2 milliards d’euros investis dans la deuxième phase de la stratégie nationale pour l’IA (2021-2025) y est fléchée. Au total, cet effort devrait permettre de former 3 700 étudiants dont 2 000 en 1er cycle (DUT/licence/licence pro) et 2 000 en master. Un appel d’air bienvenu sur un marché de l’emploi en tension. « Les formations, de type Master en Data science, proposées par les grandes écoles d’ingénieurs sont de bon niveau mais les talents sont en nombre insuffisant. Par ailleurs, il manque des briques dédiées à l’IA dans les cursus plus généralistes comme les écoles de commerce », confirme Mehdi Chouiten, dirigeant et co-fondateur de Datategy. Le fournisseur de solutions IA créé en 2016 connaît une croissance annuelle de 70%.

Identifier les métiers émergents de l’IA

Pour développer les formations adaptées, encore faut-il caractériser les différents métiers de la data. Si le Data scientist est le plus connu, il y a également le Data ingineer, le Data analyst ou encore l’ingénieur Big data, l’architecte Cloud et d’autres à venir. L’accélération de la révolution digitale s’accompagne d’une certaine confusion. La petite quarantaine de collaborateurs de Datategy sont issus de la filière informatique avec une spécialité en statistiques à même de structurer et de designer les données associés à de pures mathématiciens capables de développer des modèles de prédiction dont beaucoup de doctorants « Nous avons besoin de segmenter les différentes compétences », affirme Mehdi Chouiten. Ce grand chantier a démarré. Une nouvelle certification professionnelle de Chef de projet IA enregistrée en février 2021 au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) traduit cette montée en puissance. Des initiatives émergent également pour animer un écosystème de l’IA sur les territoires afin de rapprocher les entreprises, le monde académique, la recherche ou encore les institutionnels. C’est le cas de la Cité de l’IA dans les Hauts-de-France.

Des formations de sensibilisation à l’IA

Mais au-delà de ces profils d’expertise technique pointue, l’Intelligence artificielle doit associer d’autres métiers pour donner sa mesure. L’IA fait naître des entreprises « bioniques » dans lesquelles l’humain et la machine se complètent. « Il est essentiel d’intégrer les enjeux stratégiques au déploiement de l’IA dans les organisations. Ses solutions en sont la traduction », insiste Mehdi Chouiten. C’est cette intuition qui a poussé Datategy à créer une offre de formation spécifique.  Outre des sessions dédiées à la prise en main de la plateforme, son centre de formation propose des modules d’accompagnement à la diffusion de l’IA dans les différentes fonctions de l’entreprise, les ressources humaines, le marketing ou encore les relations client. Datategy se rapproche également des universités à l’instar de Paris- Saclay pour construire des parcours ou proposer des stages.

Centre Inffo vous conseille également