Les députés adoptent des mesures pour développer l’apprentissage dans la fonction publique

Sécurisation de l’apprentissage dans la fonction publique hospitalière et responsabilité renforcée du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) en matière de financement de la formation des apprentis employés par les collectivités locales font partie des mesures adoptées par les députés, lundi 20 mai.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 mai 2019.

Lors de l’examen du projet de loi de transformation de la fonction publique, les députés ont adopté, lundi 20 mai, plusieurs dispositions visant à développer l’apprentissage dans le secteur public. Un des amendements présentés par des députés de la majorité vise ainsi à modifier le code de la Santé publique pour sécuriser le recrutement d’apprentis dans la fonction publique hospitalière. Professions paramédicales Cette mesure (article 22 bis A) cible les professions d’infirmier, de masseur-kinésithérapeute, de pédicure-podologue, d’orthoptiste et d’orthophoniste. Objectif du texte, selon Danielle Brulebois, députée LREM du Jura : éviter « toute confusion entre le statut de l’apprenti et celui d’agent de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également