Pix, un nouveau partenaire des prestataires de formation dans leurs projets de digitalisation

Depuis le 26 mars et jusqu’au 30 juin, Pix propose gratuitement sa plateforme aux prestataires de formation. Nés avec la crise sanitaire, ces nouveaux partenariats avec le service public en ligne chargé d’accompagner le développement des compétences et des certifications numériques devraient se poursuivre et s’intensifier. Le centre de formation AFCI, spécialiste de l’insertion professionnelle, témoigne.

Par - Le 03 juin 2020.

La pandémie de Covid-19 amène les acteurs à innover pour trouver, dans l’urgence, des solutions au défi posé par le confinement et la digitalisation à marche forcée. Lorsque Pix lance, le 26 mars dernier, une initiative solidaire pour soutenir la continuité pédagogique, AFCI, spécialiste de l’insertion professionnelle et des formations dans les domaines du sanitaire, des services à la personne et de l’hôtellerie-restauration s’en saisit immédiatement. « L’offre de Pix était la bienvenue. Avant la crise, nous ressentions déjà la nécessité d’intégrer au sein de nos parcours de formation métiers une offre de développement de compétences numériques sans toujours réussir à la structurer. Avec Pix nous disposons des outils et du référentiel nécessaires à son déploiement », explique Marie-France Piponniau, directrice de l’AFCI. Créé en 2016 pour évaluer, développer et certifier ses compétences numériques, Pix est un groupement d’intérêt public. En partenariat avec le ministère du Travail, il ouvre du 26 mars au 30 juin un accès gratuit à sa plateforme Pix Pro dédiée aux organismes de formation et aux CFA. Déjà très présent dans l’enseignement scolaire, Pix étend ainsi sa mission de service public auprès des professionnels de la formation continue.

Inégalités des apprenants

La crise a crûment mis en lumière les inégalités des apprenants face à l’accès aux équipements, aux réseaux numériques mais aussi aux compétences nécessaires pour s’approprier et utiliser les outils digitaux de la formation à distance. Conçu dès le départ en mode agile, Pix est très vite monté en puissance sur son nouveau champ d’intervention. Le 7 mai, 260 prestataires de formation utilisaient la plateforme et plus de 5 000 parcours y avaient été réalisés. « Nous n’avons pas découvert la problématique de la fracture numérique. Mais, avec cette crise, nous sommes encore davantage entendus et notre mission de service public y a tout son sens », confirme Benjamin Marteau, directeur de Pix.

Maintenir la dynamique

Cette brutale amplification de la transformation digitale a fait naître de forts besoins en accompagnement. Au 7 mai, l’AFCI enregistrait 373 participants et 31 campagnes sur la plateforme Pix Pro. « Cette expérience a levé certaines résistances et accéléré le programme de formation au digital learning de nos formateurs. Dès septembre, toutes nos équipes partiront ainsi en session par groupe de 12. Nous allons également poursuivre notre collaboration avec Pix pour intégrer le développement des compétences numériques dans nos parcours », ajoute Marie-France Piponniau. En s’appuyant sur l’expertise de Pix, la dirigeante et ses équipes ont pu se lancer dans l’aventure digitale et se sensibiliser à sa culture et à son savoir-faire. Au-delà de la maîtrise des outils technologiques, la crise a en effet révélé la nécessité d’apprendre à construire une pédagogie à distance et de faire évoluer le métier de formateur. La crise met en lumière l’urgence de cette montée en compétences des acteurs du secteur. Pour réussir ce changement à grande échelle, l’ensemble de l’écosystème doit se mobiliser.

Rapprochements facilités

« La crise fait tomber les barrières et facilite les rapprochements. Nous espérons pouvoir poursuivre cette dynamique. Pour lutter contre les fractures numériques, il faut une grande alliance regroupant le service public, les collectivités locales, les associations et les prestataires de formation », confirme Benjamin Marteau. Pix compte d’ores et déjà développer son offre auprès des professionnels. Le service public en ligne travaille sur des modules additionnels dédiés à la formation des formateurs. A la faveur de cette crise, Pix Plus devrait ainsi devenir un levier supplémentaire au service de la transformation digitale.

 

Centre Inffo vous conseille également