Première synthèse des « primaires de l’apprentissage » de la Fnadir

Les directeurs de CFA sont revenus, le 8 mars, sur les propositions des premiers candidats reçus dans le cadre de leurs « primaires de l’apprentissage ». Un consensus se dégage autour d’une refonte de l’orientation et de la sécurisation de l’apprentissage. La Fnadir ne se montre pas favorable à un retour au système d’avant la réforme de 2018.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 14 mars 2022.

A quelques semaines du 1er tour de l’élection présidentielle, la Fnadir est revenue  le 8 mars sur le premier round de ses « primaires de l’apprentissage » après les auditions des LR (Les Républicains), de la majorité présidentielle et des écologistes (EELV). Les directeurs de centres de formation d'apprentis se félicitent d’un consensus des candidats autour de deux sujets stratégiques. « Une grande réforme de l’orientation est nécessaire. Le système doit être désenclavé et proposer un accompagnement tout au long de la vie professionnelle.  Tout le monde semble également s’accorder sur la nécessaire sécurisation financière de l’apprentissage », note Pascal…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également