Signature du pacte régional d’investissement dans les compétences en Auvergne-Rhône-Alpes

Par - Le 16 avril 2019.

Le pacte régional d’investissement dans les compétences a été signé lundi 15 avril en Auvergne-Rhône-Alpes. Faute d’accord avec la collectivité, le document  n’a pas été paraphé avec la Région mais avec Pôle emploi.

Sans la Région

Pour la première fois depuis le début des signatures des pactes régionaux d’investissement dans les compétences, c’est sans la signature de la Région que s’est conclu le pacte Auvergne-Rhône-Alpes lundi 15 avril à Belley (01). Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, et Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi, étaient eux bien présents pour assister au paraphe du document par le préfet de Région Pascal Mailhos et Pascal Blain, directeur de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

Discorde sur le financement

Après ne pas avoir signé le plan « 500 000 formations » du président Hollande, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avait confirmé à la mi-décembre 2018 dans un courrier adressé à la ministre du Travail qu’il ne signerait pas davantage le pacte régional d’investissement dans les compétences du président Macron. Mais à la différence du plan 500 000 qui avait été rejeté pour désaccord de fond sur l’utilité même des prescriptions de formation associées à ce plan, c’est cette fois le financement  qui est à l’origine de la discorde. Parmi les arguments évoqués par l’exécutif régional, ce sont notamment les modalités de prise en compte du principe d’aditionnalité des formations financées sur fonds propres régionaux qui posent problème. Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente en charge de la formation et de l’apprentissage le confirmait encore lors de l’assemblée plénière des 28 et 29 mars 2019, le différend tient à la volonté de l’État de calculer les abondements sur la base des dépenses engagées par les Régions en 2017 alors que la Région Auvergne-Rhône-Alpes retient 2018 comme année de référence.

Sous réserve d’accord sur les modalités financières, Laurent Wauquiez avait indiqué dans son courrier à la ministre ne pas exclure « l’hypothèse de la signature d’une convention triennale 2020-2022 ».

Besoins des entreprises

« Pour répondre aux difficultés des entreprises à recruter, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée depuis 2016 dans un ambitieux plan de soutien et de financement de
formations qui conduisent effectivement à un emploi et qui répondent donc aux besoins des entreprises », a estimé Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente déléguée à la formation professionnelle au sein de la Région, dans un communiqué diffusé lundi 15 avril.

10 pactes régionaux d’investissement dans les compétences ont déjà été signés avec les Régions (Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Centre Val-de-Loire, Grand-Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Pays-de-la-Loire). Sont en cours de négociation : Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique). Retrouvez notre état des lieux dans notre rubrique Régions > Actions dans les territoires.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor