ASS et ATA : simplification de l’une et suppression de l’autre

Rédigé par . Publié le 10 mai 2017. Mis à jour le 11 mars 2019.

  • Les bénéficiaires de l’ASS (allocation de solidarité spécifique) qui reprendront une activité pourront intégralement cumuler la rémunération tirée d’une ou de plusieurs activités professionnelles avec son versement pendant trois mois, consécutifs ou non. Ils bénéficieront par ailleurs d’un accès facilité à la prime d’activité.
  • L’allocation temporaire d’attente (ATA), dont les bénéficiaires actuels ont accès, dans des conditions plus favorables en termes de montant et de durée, au revenu de solidarité active (RSA), à la garantie jeune et au parcours d’accompagnement contractualisé vers l’emploi et vers l’autonomie, est supprimée.

Ces modifications s’appliqueront à partir du 1er septembre 2017.

Décret n° 2017-826 du 5 mai 2017 relatif à l’intéressement à la reprise d’activité des bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique et à la suppression de l’allocation temporaire d’attente (JO du 7.5.17)

Centre Inffo vous conseille également