Couture parisienne : extension d’un accord relatif aux objectifs, priorités et moyens de la formation professionnelle

Rédigé par . Publié le 05 décembre 2018. Mis à jour le 11 mars 2019.

Dans la branche de la couture parisienne, les dispositions de l’accord du 23 novembre 2016 relatif aux objectifs, priorités et moyens de la formation professionnelle, sont rendues obligatoires pour tous les employeurs et tous les salariés.

Réserves et exclusions

  • Le troisième point du deuxième alinéa de l’article 3 est étendu sous réserve des dispositions des articles L. 6332-3 et L. 6332-16 du code du travail.
  • Les deuxième et troisième points du huitième alinéa de l’article 4 sont étendus sous réserve de l’application des dispositions des articles L. 6325-1 et L. 6314-1 du code du travail.
  • Le troisième alinéa de l’article 5 est étendu sous réserve des attributions du conseil d’administration de l’OPCA telles qu’elles résultent de l’article R. 6332-16 du code du travail.
  • La deuxième phrase du sixième alinéa de l’article 6 est étendue sous réserve de l’application des dispositions de l’article D. 6324-5 du code du travail.
  • Au premier alinéa de l’article 7, la première occurrence « au moins » est exclue de l’extension en tant qu’elle est contraire aux dispositions de l’article L. 6315-1 du code du travail.
  • Le troisième alinéa de l’article 7 est étendu sous réserve de l’application des dispositions de l’article L. 6315-1 du code du travail.
  • Le premier alinéa de l’article 8 est étendu sous réserve de l’application des dispositions de l’article L. 6323-1 du code du travail, tel qu’il résulte du 1° du II de l’article 39 de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.
  • Le deuxième alinéa de l’article 8 est étendu sous réserve de l’application des dispositions de l’article L. 6323-11-1 du code du travail, tel qu’il résulte de l’article 39 II 8° de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.
  • Les treizième, quatorzième et quinzième alinéa de l’article 8 sont étendus sous réserve de l’application des dispositions de l’article L. 6323-17 du code du travail.
  • L’article 10 est étendu sous réserve de l’application des dispositions de l’article L 2312-1 du code du travail
  • Au dernier alinéa de l’article 10, les mots « imputable sur la participation de l’entreprise au développement de la formation continue » sont exclus de l’extension en tant qu’ils sont contraires aux dispositions des articles L. 6331-2 et L. 6331-9 du code du travail.
  • Le paragraphe 1 de l’article 20 est étendu sous réserve des dispositions de l’article L. 6331-9 du code du travail, telles qu’elles résultent de l’article 15 de la loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016.
  • Le paragraphe 2 de l’article 20 est étendu sous réserve des dispositions de l’article L. 6331-2 du code du travail, telles qu’elles résultent de l’article 15 de la loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016
  • L’article 22 est étendu à l’exclusion de son application à l’article 7 conformément aux dispositions de l’article L. 2253-3 du code du travail.

Arrêté du 29 novembre 2018 portant extension d’un accord conclu dans le cadre de la convention collective de la couture parisienne (n° 303) (JO du 5.12.18)

Centre Inffo vous conseille également