Droit individuel à la formation et compte personnel : des heures qui ne se mélangent pas

Depuis le 5 janvier 2015, tous les actifs peuvent activer leur compte personnel de formation (CPF) sur le site officiel (voir notre article). Ce faisant, ils sont aussi invités à renseigner leur éventuel solde d’heures de droit individuel à la formation (Dif). Si certains ont vu là la possibilité de « doper » un CPF plafonné à 150 heures, la quatrième Matinée d’actualité de Centre Inffo consacrée à la réforme de la formation professionnelle[Voir [ici .]] a montré qu’il n’en n’était rien.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 janvier 2015.

« Les heures Dif ne se mélangent pas aux heures CPF », prévient Jean-Philippe Cépède directeur du pôle Juridique-Observatoire de Centre Inffo. Et d’expliquer, schéma à l’appui : « Si un titulaire de CPF décide de mobiliser son compte au 5 janvier 2017 alors qu’il avait déclaré un solde Dif de 120 heures en 2015, il bénéficie potentiellement d’un capital de 168 heures, correspondant à 120 heures de Dif auxquelles s’ajoutent 2 x 24 heures CPF acquises en 2015 et 2016. Pourtant, le plafond CPF reste la norme et il ne sera donc pas possible au salarié de mobiliser plus…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters