Fleuristes, de la vente et des services des animaux familiers : extension d’un accord et d’un avenant à un accord

Par - Le 12 février 2020.

Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application professionnel de la convention collective nationale des fleuristes, de la vente et des services des animaux familiers du 21 janvier 1997, les stipulations de :

– l’accord du 15 janvier 2019 relatif au niveau de prise en charge des diplômes et certifications préparés en apprentissage, conclu dans le cadre de la convention collective nationale susvisée.

L’article 2 de l’accord est étendu sous réserve du respect des dispositions des articles D. 6332-78, D. 6332-79 et D. 6332-80 du code du travail, dans leur rédaction issue du décret n° 2018-1345 du 28 décembre 2018 relatif aux modalités de détermination des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage ;

– l’avenant du 14 mai 2019 à l’accord du 15 décembre 2010 relatif à la création d’un CQP vendeur en animalerie.

Arrêté du 5 février 2020 portant extension d’un accord et d’un avenant à un accord conclus dans le cadre de la convention collective nationale des fleuristes, de la vente et des services des animaux familiers (n° 1978)

Centre Inffo vous conseille également