Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) : règle de financement par Pôle emploi

Une délibération de Pôle emploi du 12 mars 2019 pose le principe d’une prise en charge financière des POEI au-delà des règles de droit commun lorsque ce surcoût est financé par le PIC.

Par - Le 18 mars 2019.

Pôle emploi peut financer des préparations opérationnelles à l’emploi individuelles (POEI) pour un coût horaire supérieur au coût horaire de droit commun mentionné à la délibération n° 2010-40 du 9 juillet 2010 sous réserve que le surcoût soit financé dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, sur une enveloppe allouée par l’État et dans la limite de celle-ci.
Pour rappel, sont concernés par cette dérogation les demandeurs d’emploi et les entreprises suivantes :
Entreprises concernées
Employeurs qui souhaitent embaucher un demandeur d’emploi à l’issue d’une préparation opérationnelle à l’emploi dans le cadre :
– d’un contrat de travail à durée déterminée d’une durée supérieure ou égale à 12 mois,
ou
– d’un contrat à durée indéterminée,
ou
– d’un contrat de professionnalisation à durée indéterminée.Si le contrat de travail est à temps partiel, l’intensité horaire doit être au moins égale à 20 heures hebdomadaires.
Demandeurs d’emploi concernés
Sont concernés tous les demandeurs d’emploi inscrits, indemnisés ou non, auxquels est proposé un emploi nécessitant une adaptation par le biais d’une formation réalisée soit par l’organisme de formation interne de l’employeur, soit par un organisme de formation externe.
la délibération du 12 mars 2019 prévoit qu’un bilan des préparations opérationnelles à l’emploi individuelles (POEI) financées dans le cadre de cette dérogation sera communiqué au conseil d’administration à l’issue du dispositif.

Délibération Pole emploi n° 2019-17 du 12 mars 2019

Centre Inffo vous conseille également

Afnor