Prolongation des aides à l’embauche d’alternants

Le montant dérogatoire de l’aide unique aux employeurs d’apprentis et les aides exceptionnelles pour l’embauche d’apprentis ou de salariés en contrat de professionnalisation s’appliqueront jusqu’au 30 juin 2022.

Par - Le 18 novembre 2021.

Un décret prolonge de six mois la possibilité pour les employeurs qui recrutent des apprentis ou des salariés de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation de bénéficier du versement des aides exceptionnelles et du montant dérogatoire de l’aide unique prévus pour faire face à l’épidémie de covid-19.

Ces aides, qui sont versées pour la première année du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, s’élèvent à :
– 5 000 euros maximum pour un apprenti de moins de dix-huit ans ;
– 8 000 euros maximum pour un apprenti d’au moins dix-huit ans.

Enfin, pour les aides exceptionnelles qui seront versées aux entreprises d’au moins 250 salariés au titre de contrats conclus à partir du 1er janvier 2022, le respect d’un pourcentage minimal de salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sera apprécié au 31 décembre 2023. Les entreprises devront, avant le 31 mai 2024, adresser à l’agence de services et de paiement la déclaration sur l’honneur attestant du respect de ce pourcentage.

Décret n° 2021-1468 du 10 novembre 2021 portant prolongation du montant dérogatoire de l’aide unique aux employeurs d’apprentis et prolongation de l’aide exceptionnelle aux employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur