La compétence, « un enjeu vital pour notre société »

Programme d’investissements d’avenir : convention pour l’action « soutien au déploiement »

Cette convention entre l’Etat, l’Ademe, l’agence nationale de la recherche, la Caisse des dépôts, l’Epic Bpifrance et la société anonyme Bpifrance relative au programme d’investissements d’avenir (action « Soutien au déploiement ») vient de fixer pour cet objet les besoins en formation.

Par - Le 07 juin 2021.

L’action soutient l’ingénierie de formation pour les métiers nouveaux ou en tension et pour les compétences nécessaires au déploiement des stratégies nationales. Elle pourrait également soutenir, selon les cas, les régimes transitoires visant à accompagner les coûts de ces nouvelles formations les premières années de leur déploiement avant que ces coûts ne soient pris en charge par les établissements et leurs financeurs. Elle favorise la conception et la mise en place de nouvelles actions de formation, aux niveaux les plus adaptés à chacune de ces stratégies :

  • en formation initiale : certificat d’aptitude professionnel, baccalauréat professionnel, brevet de technicien supérieur, diplôme universitaire de technologie, licence professionnelle, bachelor, master, doctorat, diplômes, titres ou grades équivalents etc. Ces diplômes sont préparés sous statut étudiant ou bien en alternance ;
  • en formation continue : formation correspondant aux diplômes mentionnés ci-dessus ainsi qu’aux autres formations qualifiantes, à savoir tous les titres et certificats de qualification professionnelle inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Les projets attendus dans le cadre de l’action doivent s’inscrire dans une stratégie nationale et :

  • accompagner les entreprises et leurs dirigeants dans l’anticipation des mutations économiques, environnementales et organisationnelles, à travers l’analyse des besoins en compétences et de l’offre de formation et le développement de solutions innovantes ;
  • proposer de l’ingénierie des projets partenariaux de formations innovantes, en cohérence avec la dynamique territoriale ;
  • développer des formations professionnalisantes et des offres d’accompagnement des salariés qui répondent à l’évolution de l’outil productif et des modes d’organisation des entreprises et qui favorisent la mise en œuvre d’innovations issues des stratégies nationales ;
  • développer des compétences permettant de promouvoir les salariés en place, notamment les seniors, d’attirer des jeunes via l’apprentissage par exemple, d’aider à la reconversion des salariés en place comme de réinsérer des demandeurs d’emplois du territoire, en particulier les plus fragiles ;
  • faire évoluer significativement des offres de formations existantes et proposer des solutions permettant une meilleure attractivité des métiers en tension ;
  • accompagner la création de nouvelles maquettes de cursus professionnalisants et leur déploiement, quand elles sont adossées à des stratégies nationales, en encourageant la mise en œuvre de nouvelles expérimentations (pédagogiques, organisationnelles, sectorielles, etc.).

Convention du 4 juin 2021 entre l’Etat, l’ADEME, l’Agence nationale de la recherche, la Caisse des dépôts et consignations, l’EPIC Bpifrance et la société anonyme Bpifrance relative au programme d’investissements d’avenir (action « Soutien au déploiement »)

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur