Service public de l’insertion et de l’emploi

Le SPIE se structure en partenariat avec la Délégation à l’information et la communication (DICOM)

Par - Le 05 octobre 2021.

Une convention de délégation de gestion en date du 3 août 2021 entre la DGEFP et la Délégation à l’information et la communication (DICOM) construit la communication qu’il y a lieu de consacrer au service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE). Cinq principes prévalent pour la construction du SPIE : la reprise d’activité des personnes, universalité des services d’insertion, l’efficacité, la proximité et l’adaptabilité.

Les services associés

Ces services sont :

  • un diagnostic social et professionnel systématique pour aider la personne à élaborer son
    projet professionnel ;
  • une coordination et un suivi partagé du parcours entre les professionnels de différentes
    structures qui accompagnent une même personne dans son projet de retour à l’activité
    (emploi, formation, logement, hébergement, santé, mobilité…) ;
  • une coordination de l’offre d’accompagnement social et professionnel sur le territoire afin
    que les professionnels puissent proposer toutes les solutions pour aider les personnes à
    réaliser leur projet de retour à l’a
    ctivité.

Il s’agit bien quel que soit le territoire et quelle que soit la « porte d’entrée » par laquelle
une personne débute son parcours (département, Pôle emploi, CCAS et CCIAS, PLIE, associations,
missions locales etc.), qu’elle trouve ce même service adapté à sa situation.

Une démarche numérique est également engagée pour faciliter ces évolutions et cette
coordination quotidienne avec le partage de données renforcé entre les institutions, notamment les CAF, CD et Pôle emploi (projet data.insertion), et mettre à disposition des intervenants de
nouveaux services numériques auprès de la personne, notamment, un carnet de bord numérique
de la personne qui matérialise le principe « dites-le nous 1 fois » et une cartographie dynamique
de l’offre locale d’accompagnement social et professionnel.

Obligations réciproques des parties à la convention

Le délégant s’engage à :

  • apporter son soutien financier et technique en vue de la réalisation de la mission visée à
    l’article 1er pour un montant maximum de 300 000 euros ;
  • la répartition prévisionnelle des crédits mis à disposition est de :
    300 000 € en autorisation d’engagement (AE) et 220 000 € en crédits de paiement (CP)
    pour l’année 2021 ;

    80 000 € en crédits de paiement (CP) pour l’année 2022.

La Délégation à l’information et à la communication s’engage à concevoir et à réaliser un dispositif de communication hors médias visant à faire connaître et valoriser les évolutions que le SPIE apporte, notamment la simplification dans la vie des personnes en insertion. Les actions de communication peuvent porter sur des productions digitales sur internet et les réseaux sociaux, la réalisation d’actions de communication et de supports de communication hors média (affiches, flyers…), la mise en œuvre de relations presse. Cette liste n’est pas exhaustive. 

Convention de délégation de gestion du 3 août 2021 entre la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) et la Délégation à l’information et à la communication (DICOM), relative à la gestion de crédits hors titre 2 du programme 102 « Accès et retour à l’emploi » Dispositif de communication SPIE

Pour les abonnés des Fiches pratiques du droit de la formation continue : Fiche 4-3 L’Etat définit la politique de l’emploi

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur