Campagne de promotion et premières prépas : le ministère soutient l’apprentissage

Par - Le 22 février 2019.

« C’est la première fois que l’on confie la campagne de communication à des apprentis », confiait Muriel Pénicaud lors du lancement le 21 février au ministère du Travail de la saison 2 de la campagne #DémarreTaStory. La websérie réalisée par trois apprentis en communication et diffusée jusqu’en juin propose 25 rencontres filmées avec des apprentis sur 25 métiers porteurs.

En 2018 la campagne #DémarreTaStory a permis de diffuser plus de 200 courts témoignages vidéo (ici baptisés  » stories « ) postés par des apprentis dans toute la France. Elle a totalisé 14 millions de vues. « Et le nombre d’entrées en apprentissage a progressé de 7,7 % en 2018, pour atteindre 437 000 en fin d’année », s’est félicitée la ministre. Fort de ce succès, le ministère a confié la saison 2 à trois apprentis, repérés grâce à la qualité de leurs témoignages vidéo : Astrid, 24 ans, en licence de motion design à la Fonderie de l’image ; Nicolas, 26 ans, en master de marketing et communication à l’Université Panthéon-Assas ; et Juliette, 20 ans, en licence de communication interactive et multimédia à l’IUT de Montreuil.

Tour de France

Leur mission : sillonner la France en voiture à la rencontre d’autres apprentis et réaliser 25 portraits de trois minutes, sur 25 secteurs et métiers qui recrutent. « Pour les sélectionner, nous avons lancé un appel aux CFA et avons reçu 150 stories, dont les lauréats font partie de la websérie », explique Juliette. Avec rythme et humour, l’équipe nous fait partager le quotidien de Sonia, 19 ans, apprentie peintre en bâtiment au CFA de Chaumont, d’Émelyne, 21 ans, apprentie paysagiste à Mulhouse, de Thomas, 22 ans, apprenti chef de chantier à Vincennes.. Et beaucoup d’autres. Les premiers épisodes sont mis en ligne dès le 21 février sur la chaîne YouTube du ministère du Travail. La série se poursuivra jusqu’en juin 2019, enrichie des questions et interactions du public.

Ouvertures des premières prépas-apprentissage

Autre annonce de la ministre, les premières prépas apprentissage ouvriront dès le 1er mars 2019 : « Le comité de sélection a retenu 19 projets portés par 150 CFA, qui offriront 28 000 places pour donner leur chance aux jeunes les plus vulnérables. »Ces « sas » proposés en amont de la signature d’un contrat d’apprentissage doivent leur permettre de découvrir des métiers et d’affiner leur choix, de consolider leur savoir-être professionnel et leurs compétences de base, dans le but d’éviter les ruptures par la suite. Un budget de 150 millions d’euros sur deux ans est consacré à ces prépas. Le CFA du BTP de la Vienne fait partie des lauréats. Il a déjà expérimenté un parcours pour les jeunes mineurs étrangers non accompagnés (MNA) : « Nous leur proposons une remise à niveau sur les savoirs de base, une découverte des différents métiers du BTP et des stages en entreprise. 80% d’entre eux signent un contrat d’apprentissage à l’issue », explique Sébastien Touchard, formateur.

Une nouvel appel à projets du ministère pour des prépa-apprentissage est ouvert jusqu’au 15 mai.
Mis

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters