Bourgogne-Franche-Comté : Évaluation du PRIC

Par - Le 23 novembre 2022.

Le 18 novembre 2022, Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a ouvert la journée d’évaluation annuelle du Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences (PRIC). Ce pacte signé en 2018 a atteint ses objectifs selon la Présidente :

  • « On a formé plus de 100 000 personnes, c’est 20 % de plus que ce que nous visions sur la période »
  • Parmi les bénéficiaires, une majorité de personnes vulnérables : 60 % n’avaient aucune qualification, 20 % étaient bénéficiaires du RSA et 40 % avaient moins de 30 ans. Les effets sur le retour à l’emploi sont remarquables : « On observe un taux d’insertion à l’emploi de 69 % dans les six mois après la sortie de formations qualifiantes » précise Marie-Guite Dufay.

Ce même 18 novembre 2022, Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, s’est rendu dans la métropole dijonnaise pour un déplacement consacré au Plan d’investissement dans les compétences et au Pacte régional qui vise à garantir un effort soutenu et durable en faveur des personnes les plus éloignées de l’emploi et permet de répondre aux besoins de formation de l’économie. L’occasion pour Marie-Guite Dufay de défendre le bilan PRIC de sa région.

Il a pu s’entretenir durant près d’une heure avec Marie-Guite Dufay. Le ministre en est ressorti confiant : « On va se donner l’année 2023 pour construire France Travail. On va modifier la manière dont on accompagne les allocataires du RSA pour qu’ils aient plus d’activités d’insertion, de formation. Dans cette réflexion, évidemment que le PIC va continuer, et il faut que l’on voie comment bien « tricoter » les choses entre la Région, l’Etat, Pôle Emploi, les acteurs, pour avoir un seul objectif : l’efficacité et le plein emploi. ».

Selon le Ministre, le PRIC a permis d’investir à l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté au total depuis 2018, 730 millions d’euros (région et état cumulé) dans la formation professionnelle notamment en faveur des métiers en tension.

Source : Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, 19 novembre 2022

Centre Inffo vous conseille également