Bretagne : Charte régionale pour l’attractivité des métiers de la conduite d’autocars

Par - Le 19 juillet 2022.

Responsable des transports scolaires et interurbains depuis 2017, la Région Bretagne est confrontée pour la première fois en cinq ans à un manque important de conducteurs qui touche tout le territoire régional et a fortement impacté le transport scolaire en 2021-2022.

Afin de palier à ce manque, les élus du Conseil régional de Bretagne ont adopté une « Charte régionale d’engagements en faveur de l’attractivité des métiers de la conduite d’autocars en Bretagne » qui sera signée avec la profession (représentée par la Fédération Nationale de Transport de Voyageurs).

Cette charte vise à :

  • créer une indemnité complémentaire d’attractivité : revaloriser le temps, entre le début et la fin des cours, pendant lequel les conducteurs scolaires ne sont pas mobilisés, sur la base de 12,5 % des temps non rémunérés. Le coût de cette indemnité est estimé à environ 10 millions d’euros sur trois ans. La participation du Conseil régional est dégressive : il contribue à hauteur de 70 % la première année (les transporteurs assurant les 30 % restants), puis de 65 % la deuxième année et de 60 % la troisième année ;
  • appliquer le 13ème mois dès l’embauche (qui représenterait une augmentation de 8,33 % de la rémunération des conducteurs pour la première année d’activité) ;
  • prendre en compte un indice créé pour mieux intégrer les réalités de la profession (l’indice CNR 140 V) ;
  • réaliser des campagnes d’information/communication et accentuer les démarches en faveur de la féminisation de cette profession.
  • Amplifier la formation des conducteurs dans le cadre du programme régional de formations Qualif emploi financé par la Région.

Source : Conseil régional Bretagne, juillet 2022

Centre Inffo vous conseille également