La région Bretagne lance un appel à projets « Pour une gestion inclusive des ressources humaines »

Par - Le 26 juin 2019.

La Région Bretagne souhaite favoriser le recrutement de personnes éloignées de l’emploi dans un contexte de tension de main d’œuvre particulièrement présent en Bretagne. Elle lance un appel à projets pour accompagner les initiatives territoriales qui contribuent à la sensibilisation et/ou à l’accompagnement des entreprises, particulièrement des TPE et des PME, aux enjeux du recrutement et, plus largement, d’une gestion inclusive des ressources humaines. Il est ouvert jusqu’au 1 octobre 2019.

Il s’agit donc de soutenir des actions innovantes amenant les entreprises à recruter des personnes éloignées de l’emploi, notamment à l’issue de formations financées par la Région Bretagne (QUALIF Emploi : actions territoriales et programme).  Seront donc éligibles les initiatives visant à :

  • Promouvoir les actions de formation mises en œuvre sur les territoires auprès des entreprises en forte demande de personnes qualifiées : intégrer cette modalité dans la gestion RH des entreprises et notamment les TPE/PME,
  • Créer un lien plus étroit entre organismes de formation et acteurs économiques pour une plus grande réactivité de l’offre de formation de la Région au regard des besoins des territoires.

L’appel à projets s’adresse aux branches professionnelles, clubs d’entreprises, groupement d’employeurs, EPCI, Pôle emploi, Mission Locale, organisme de formation, agence de développement territorial, etc.

  • L’action devra viser en priorité les TPE et les PME,
  • L’action devra cibler l’inclusion des personnes ciblées par le Pacte régional d’investissement dans les compétences,
  • Les porteurs de projets devront justifier d’une légitimité à intervenir dans ce domaine auprès des entreprises,
  • Les porteurs de projets devront s’inscrire dans des dynamiques territoriales, et notamment en complémentarité et en coordination avec la Commission Territoriale Emploi Formation concernée,
  • Les projets pourront avoir une dimension sectorielle et/ou interprofessionnelle, dans les deux cas une articulation avec les acteurs de la ou des branches concernées devra être proposée,
  • Les porteurs de projet devront justifier de la pertinence du territoire choisi, a minima à l’échelle d’un EPCI.

La Région pourra, le cas échéant, orienter certains porteurs de projets vers d’autres dispositifs régionaux.

Extraits : Conseil régional Bretagne, juin 2019

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform