La Réunion : l’État, la Région et le Département signent l’accord « France Relance à La Réunion »

Par - Le 29 mars 2021.

Le Président de la Région, Didier Robert a signé, le 25 mars 2021, avec le Préfet de La Réunion, Jacques Billant et le Président du Département, Cyrille Melchior l’Accord « France Relance à La Réunion ».

Cet accord régional de relance (de 1,040 Milliards d’euros) a pour objectif de mettre en cohérence l’ensemble des actions financés par :

  • Le Plan France Relance pour l’État et REACT UE FSE : 389 300 000€
  • Les fonds propres de la Région Réunion et REACT UE FEDER : 461 300 000 €
  • Les fonds propres du Département de La Réunion et du FEADER Transition : 189 800 000 €

Les objectifs de l’accord :

1- Assurer la lisibilité, la cohérence et la transparence entre les différentes actions de relance à La Réunion afin de permettre une utilisation efficiente par les bénéficiaires de ces actions, et articuler efficacement l’ensemble des moyens, avec pour objectif de définir des lignes de partage les plus précises et les plus opérationnels entre les différents instruments.
Sont mentionnés ci-après les moyens déconcentrés indicatifs du plan France Relance, de même que les actions du plan France Relance qui sont localisables à La Réunion ainsi que les actions de relance finançables par REACT UE et celles intégrées aux futurs PO 2021-2027 concernés au titre de la relance.

2- Donner la priorité à une exécution rapide des plans de relance par la mise en œuvre de moyens humains, techniques et réglementaires appropriés, afin d’en maximiser l’impact attendu en matière économique, social et environnemental. En cas de retard, des redéploiements pourront être effectués au niveau national et au niveau des programmes européens.

3- Déterminer les axes de travail d’une adaptation de l’actuel contrat de convergence et de transformation 2019-2022 pour y intégrer des mesures territorialisées du plan de relance national puis y travailler avec les autres partenaires et mettre en œuvre la clause de revoyure à mi-parcours prévue lors de sa signature.

4- Mettre en place une gouvernance partagée à plusieurs niveaux avec :
• un comité régional de pilotage et de suivi de la relance, co-présidé par le préfet de région, le président du Conseil régional, le président du Conseil départemental et le directeur régional des finances publiques,
• un comité technique régional opérationnel réunissant le Secrétaire général des affaires régionales, le sous-préfet à la relance et les directeurs généraux des services du Conseil régional et du Conseil départemental,
• un comité de suivi technique des projets par micro-région réunissant les services de l’EPCI concerné, des communes membres, de l’Autorité de Gestion FEDER-FSE+, de l’Agence de Gestion des Initiatives Locales en matière européennes et de l’État.

Source : Conseil régional La Réunion,  26 mars 2021

Au 29 mars 2021, 12 accords régionaux de relance ont été signés :  Voir ces accords dans la rubrique « En cours dans les régions » 

 

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert