Le Service militaire adapté (SMA) célèbre 60 ans au service des jeunes ultramarins

Par - Le 15 avril 2021.

Pour des milliers de jeunes d’outre-mer, le Service militaire adapté (SMA) représente un atout pour rebondir et réussir. En 2021, il célèbre ses 60 ans. Chaque année, près de 6 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans intègrent le SMA. Ce modèle d’insertion sociale et professionnelle en milieu militaire est unique en son genre. Il s’inscrit actuellement dans le projet #SMA2025. La pédagogie personnalisée privilégie une approche par l’expérience de vie de chaque jeune.

Le programme mémoriel des 60 ans

Les thématiques abordées au cours de ce parcours formateur touchent des domaines pluridisciplinaires, où la “pédagogie inversée” à partir de situations et projets concrets d’apprentissage, où la citoyenneté au travers d’actions sociétales, où la Culture offrent autant de situations propices à la valorisation des formations pour développer savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

Pour cette année mémorielle, chaque régiment SMA (RSMA) a construit son programme de célébration en s’appuyant sur la diversité et la richesse de son propre territoire. Les jeunes en sont les acteurs vertueux. Par ailleurs, d’autres temps forts sont organisés dans l’hexagone pour valoriser les jeunes et leur environnement et orchestrer les actions communes.

Le calendrier prévisionnel

  • 1er juin-7 juillet : “HistoireS du SMA”, exposition de portraits issus des RSMA aux Invalides ;
  • 14 juillet : défilé du 14 juillet avec des jeunes issus de chaque territoire ;
  • Septembre : Mois du développement durable ;
  • Octobre : Mois du bénéfice économique et social ;
  • Décembre : célébration au ministère de l’Outre-mer avec valorisation des jeunes et de leurs actions (rencontres, témoignages, participation des partenaires SMA) ;
  • FIL ROUGE : présentation des “Défis Némo” – des projets sur-mesure définis dans chaque RSMA avec les jeunes, en lien avec leur filière professionnelle : défis artistiques ou techniques qui mettent en exergue la force du collectif, l’application des connaissances et compétences et la prise en compte de la culture (réalisation d’une œuvre d’art en métal, fabrication d’une touque, création d’un Haka, restauration d’un véhicule, d’un carbet sur la Montagne Pelée…). Avec la participation d’artistes des territoires et de l’Hexagone : une écrivaine ainsi qu’une sculptrice, et des peintres de l’armée œuvrent avec les jeunes.

Facebook : @ServiceMilitaireAdapté

Twitter : @SMA_Outremer

#SMA60 #SMA #servicemilitaireadapté #RSMA #SMA2025 #Outremer

Le Service militaire adapté

Dans le cadre du le Service militaire adapté, quelque 1 200 encadrants militaires sont mis à la disposition du ministère de l’Outre-mer, et travaillent avec les entreprises locales, les organismes de formation et d’insertion, les administrations. Ainsi, plus de 600 entreprises privées et organisations publiques apportent leur contribution à la formation et au suivi des volontaires.

Près d’une quarantaine de formations professionnelles sont dispensées en adéquation avec les besoins des territoires (BTP, métiers de la terre et de mer, logistique, conduite tous transports, mécanique, administratif, service à la personne et l’enfant, hôtellerie-restauration, etc.). Le lien avec la collectivité est renforcé par la participation à des “causes sociétales”. Ainsi, en 2020, les jeunes ont été impliqués dans l’opération Résilience pour lutter contre la Covid-19 et aider les populations de chaque territoire.

D’abord créé aux Antilles et en Guyane en 1961, le SMA a déployé son action à la Réunion (1965), en Nouvelle-Calédonie (1986), à Mayotte (1988) et en Polynésie française (1989). La ville de Périgueux accueille depuis 1995 le centre de formation du SMA où les encadrants et bénévoles formateurs viennent se former avant de rejoindre leur régiment SMA. Depuis sa création, 120 000 jeunes ont bénéficié du parcours.

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert